Nos produits artisanaux

Le travail artisanal participe de notre vie spirituelle comme de notre vie matérielle. « Si le travail ne nous menait inlassablement d’un amour à un autre Amour…. » ( La Règle de Reuilly). Depuis une trentaine d’années, la Communauté consacre une part de son temps à l’élaboration et à la vente de produits artisanaux.

Un travail artisanal

Le travail manuel apparaissait aux théoriciens du monachisme comme le plus adapté à l’alliance avec la prière ; c’est le travail en tant que tel qui va devenir prière. Sa grande qualité est de laisser l’esprit libre pour la prière. Les moines insistent de plus en plus sur la différence de leur travail par rapport à celui du monde, par la prédominance de l’homme sur la machine et non pas l’inverse. Concrètement, il offre la souplesse nécessaire aux interruptions dues aux offices. Les Communautés monastiques ont opté pour travailler, non plus sur la quantité de produits fabriqués, mais sur la qualité des produits et sur la manière avec laquelle ils sont réalisés.

L’artisanat est un mode de travail alternatif, particulièrement adapté à la spiritualité monastique par son sens inhérent de création.

Une sélection de livres

« L’apocalypse Russe » de Jean-François Colosimo

Pourquoi la Russie nous obsède ? Accompagné d’une préface inédite, un classique sur la question.

Pourquoi Lénine ? Pourquoi Staline ? Pourquoi Poutine ?

À la jointure de la mystique et de l’histoire, voici une enquête unique. On y lira pourquoi, des vieux croyants immolés aux inventeurs des attentats-suicides, la Russie a connu une suite terrible d’apocalypses. On découvrira comment, dès 1917, le monastère des Solovki, orgueil de l’empire tsariste, devint le premier camp d’extermination de l’Union soviétique. On comprendra pourquoi les voix des Démons, traversant les âges, résonnent désormais de Pétersbourg et Moscou aux quatre coins du monde. Et pourquoi, enfin, les prophéties de Dostoïevski et de Soljenitsyne éclairent plus que jamais le troisième millénaire.
 » Avec une érudition ébouriffante, Jean-François Colosimo balaye tous les préjugés accumulés sur la Russie.  » Le Point
 » Aucun autre ouvrage, dans ce style à la fois savant et frémissant d’émotion, ne traduit aussi bien l’identité schizoïde de la Russie.  » La Croix

« Aveuglements » de Jean-François Colosimo

De la Terreur à Daech, le maître-livre qui révèle la face obscure des Lumières. Un monument.

Sommes-nous sortis du religieux ? Connaissons-nous un choc des civilisations ? Serions-nous aveuglés par les Lumières, leur part obscure et les illusions de la Raison ?
Terroristes de l’An II, nihilistes russes de 1905, djihadistes de 2001. Messianismes athées nazi et communiste. Réforme de l’islam en islamisme. Démission de l’Europe et abdication de la France laïque. Entre le zéro mort des interventions humanitaires et le tous morts des attentats suicides, ce livre dévoile la face cachée des trois derniers siècles en déroulant le fil rouge du sacré et du sacrifice.
Une somme saluée par la presse, qui éclaire la généalogie secrète du nihilisme.

« Six années qui ont changé le monde » de Hélène Carrère d’Encausse

En six années, de 1985 à 1991, une révolution inimaginable  a bouleversé le monde et l’Europe : l’utopie communiste,  le système totalitaire, l’Empire soviétique se  sont écroulés.  Étrangement, un quart de siècle plus tard, la mémoire  collective défigure cette extraordinaire série d’événements.  Ce qu’elle retient avant tout, c’est la chute du mur  de Berlin, en novembre 1989. Mais, comme le résume  Hubert Védrine, « la chute du mur de Berlin, c’est l’émotion  ; l’Histoire, c’est la chute du système soviétique ».
C’est cette histoire qu’Hélène Carrère d’Encausse, qui  en fut le témoin privilégié, raconte dans ce livre. À l’aide  d’archives et de témoignages d’acteurs de premier plan,  l’éminente historienne donne à lire avec fluidité et précision  le récit de cette révolution, et éclaire bien des questions  de géopolitique d’une actualité brûlante.

 

« Comme une clarté furtive » de Catherine Chalier

Notre existence n’est-elle qu’une petite lumière au coeur de l’obscurité ? Il ne va pas de soi de penser que l’enfant – et tout être humain donc – vienne du néant, du rien. Socrate enseigne que la vérité est déjà en lui. Les sages du Talmud font baigner l’enfant à naître dans la lumière originelle. Pour ces pensées, pourtant très différentes, l’âme humaine est irréductible à un pur effet de la matérialité. L’autre pôle de notre finitude – la mort – a bien davantage été pensée par les philosophes et les théologiens. Vie et mort ne sont pas deux contraires, mais deux forces, l’une de création et l’autre de « décréation », elles concernent tous les champs de l’existence. Dans ce texte de réflexion puissant et lumineux, Catherine Chalier invite à penser la mort autrement. Pas seulement en constatant les effractions du mal, de la souffrance ; pas seulement non plus donc en méditant sur notre destinée ultime, que ce soit avec mélancolie, sagesse, voire espérance, mais plus simplement, de façon plus grave, en faisant en sorte que la pensée de la mort insuffle en nous une nouvelle urgence dans notre amour de la vie.

« Des femmes et des dieux » de Kahina Bahloul, Floriane Chinsky, Emmanuelle Seyboldt

Trois femmes ont décidé d’écrire un livre ensemble.
Elles sont rabbin, imame et pasteure et ont abordé tous les sujets qui leur tenaient à coeur.
Quelle place pour les femmes dans leurs trois religions, marquées par des siècles de patriarcat ? Peut-on faire une lecture féministe de la Torah, de la Bible ou du Coran ? Comment réagir aux représentations souvent dévalorisantes du corps de la femme ? Comment distinguer ce qui relève du divin et de la tradition ? Qu’est-ce qui est sacré ? Elles apportent des éclairages théologiques passionnants et accessibles à tous. Elles s’appuient sur leur histoire, confrontent leurs parcours, réfl échissent et racontent les obstacles qu’elles ont surmontés, dans un climat d’écoute et de concorde qui irradie tout le livre.
Des femmes et des dieux est le fruit de leur rencontre. C’est un livre plein d’espoir qui nous aide à saisir l’essentiel.

« Chroniques du temps de peste » de François Cassingena-Trévedy

Lors du premier et du second confinement, dans le silence de la vie bénédictine, et pourtant en lien étroit avec ses amis de l’extérieur, François Cassingena-Trévedy a consigné ses réflexions sur une situation qui a plongé le monde dans la sidération. À bonne distance des controverses politiques, il interroge ici les chrétiens sur le sens de la foi, leur rapport à l’Eucharistie, dans des périodes où ils n’y ont plus accès, la relation au corps et à la sexualité, mais s’adresse aussi à tous les citoyens sur le danger du fanatisme religieux à la lueur des assassinats de l’automne 2020 et sur notre sens du commun. Ce livre, arraché aux heures sombres que nous traversons, interroge sur ce qui nous anime profondément pour rendre possible en chacun une renaissance intérieure.Moine bénédictin au monastère de Ligugé où il cumule les activités de maître de choeur et d’émailleur sur cuivre, François Cassingena-Trévedy, ancien élève de l’ENS et enseignant à l’Institut catholique de Paris, est aussi, en ses temps de permission, familier des grands espaces. Il est reconnu comme l’un des plus grands écrivains catholiques de notre époque.

La Bible Manuscrite

Nous avons participé avec plus de 500 participants à la réalisation de cette Bible en enluminant et recopiant l’intégralité du livre des Psaumes et du Nouveau Testament pendant la période du confinement/déconfinement de 2020.  

Des pièces uniques

Les produits sont des modèles uniques, originaux, entièrement faits à la main et qu’on ne trouve nulle part ailleurs. Ils sont confectionnés dans un esprit de prière et de silence.

Notre miel a reçu la marque MONASTIC, ce qui est un gage de qualité pour notre production.

Les soeurs se concentrent sur la qualité et l’unicité des produits artisanaux. La Règle de Reuilly peut se commander directement auprès des soeurs en Français mais aussi en Allemand, en Norvégien, en Italien et à partir de septembre en Anglais.


À cela s’ajoute l’approvisionnement extérieur en provenance d’autres monastères amis.

Le livre de Soeur Evangéline en vente :  » Soyez le ciel pour vos contemporains ! » Un commentaire spirituel de la Règle de la Communauté des diaconesses de Reuilly, par Soeur Evangéline. Editions Olivetan, 22 euros. A commander par email : artisanatversailles@fondationdiaconesses.org

Des livres uniques

Cette année nous vous proposons une vente par correspondance. Consultez notre catalogue en ligne et passez vos commandes par téléphone ou email

En raison des derniers confinements, des denrées périssables restent invendues, nous vous proposons donc de nombreuses promotions. Nous vous remercions pour votre fraternelle coopération! Rendez-vous dans notre boutique Artisanat de la Communauté

L’artisanat est prioritaire et un ressort dynamique dans notre activité communautaire. En effet, en plus d’être une source importante de nos revenus, il permet :

  • Un travail en silence
  • Un travail d’équipe
  • Un travail alternatif

La boutique artisanat de Versailles (librairie, alimentation, cosmétiques) est ouverte sur rendez-vous dans le respect des normes sanitaires et par correspondance en click and collect

Artisanat de la Communauté
10 rue de Porte de Buc 78 000 Versailles

Lundi, Mardi, Jeudi et Vendredi de 14h30 à 17h30

Samedi de 9h45 à 12h et de 13h30 à 17h30

Dimanche de 9h45 à 11h et de 13h30 à 17h30

Vous pouvez passer commande

La boutique artisanat du Moûtier est ouverte sur rendez-vous dans le respect des normes sanitaires et par correspondance en click and collect

Artisanat de la Communauté
3 Chemin du Moûtier
La Costette
43520 Le Mazet Saint-Voy

Actuellement fermé en raison des conditions sanitaires

Vous pouvez passer commande